la loi de l'attractionLorsque vous aurez déterminé votre but, vous devrez croire de toutes vos forces que vous allez le réaliser. La tiédeur et l’hésitation sont des causes fréquentes d’échec ; ne tombez pas dans ce piège. Il ne s’agit pas ici « d’essayer » de faire quelque chose : on le fait, c’est tout. Le doute doit être éliminé de la façon la plus stricte et les difficultés que vous trouverez sur le chemin (il y en aura, ne vous inquiétez pas pour ça) ne devront jamais vous faire abandonner votre projet. Prenez cet engagement avec vous-même et n’en démordez sous aucun prétexte.

Croyez !

Attention. Tous les projets en lesquels vous croyez un peu, ou ceux qui au fond ne vous semblent pas tout-à-fait réalisables ou ceux qui vous paraissent tout simplement utopiques et qui ne sont là que pour vous faire rêver sans réel espoir de réalisation, tous ceux-là doivent être irrémédiablement éliminés. Car en effet, ce qui vous sépare de la conviction totale que vous allez pouvoir les mener à bien, c’est votre pire ennemi : le doute. Sachez que un pour cent de doute fera capoter toute l’affaire.

Il faudra donc choisir pour commencer un but peut-être moins ambitieux, mais que vous serez sûr(e) de réussir avec du temps, de la méthode et de la détermination.

Par la suite, au vu des résultats que vous aurez très certainement obtenus, vous pourrez revenir à votre projet de grande envergure car vous aurez la preuve que la loi de l’attraction fonctionne et que vous savez l’appliquer.

Votre confiance en vous augmentera du même coup et, de succès en succès, vous pourrez passer de l’augmentation de salaire de 100 euros par mois à la villa avec piscine.

A propos, il est bien évident que vous devez croire en premier… en vous-même, sinon rien ne sera possible et vous vous retrouverez dans la petite vie routinière dont nous parlions précédemment. Plus votre foi en vous sera grande, plus votre union avec la puissance universelle sera solide et plus les écluses du ciel déverseront sur vous leurs bienfaits.

Avez-vous entendu parler par exemple de Sammy Davis Jr ? Petit, moche, noir, juif et borgne, né dans l’endroit le plus pauvre de Harlem, on pouvait dire qu’il n’avait rien pour lui. Pourtant, il a su dépasser des a priori qui étaient très forts à l’époque et, armé d’un esprit positif à toute épreuve, croyant dur comme fer à sa bonne étoile, il a réussi une carrière internationale formidable de chanteur, danseur et comédien. Finalement, malgré tous ses « défauts » et ses handicaps de départ, il fut aimé, admiré, et même adulé par les Américains.

Alors ne venez pas me dire que vous abandonnez votre projet parce que vous vous êtes cassé un ongle.

Imaginez !

Il est scientifiquement prouvé depuis les années 80 grâce à l’imagerie médicale (IRM) et confirmé plus récemment grâce aux neurosciences, que si l’on s’imagine fortement et avec conviction être en train d’effectuer certaines choses, on active les mêmes régions du cerveau que si on est en train de les vivre « en vrai » et le cerveau les enregistre telles quelles en tant que modèles à suivre et à réaliser.

Ce procédé est bien connu des sportifs de haut niveau qui l’utilisent pour améliorer leurs performances en imaginant le geste parfait au tennis ou au golf par exemple ou pour « répéter » une descente à ski avant l’épreuve.

Donc 1°) si votre objectif est clair et bien défini, vous n’aurez aucun mal à l’imaginer aussi parfaitement que s’il était déjà réalisé, et 2°) cette image mentale et les émotions correspondantes seront pour vous comme un guide intérieur et programmeront votre subconscient de manière à vous amener à la réalisation concrète de votre objectif.

Visualisez, ressentez !

Pour renforcer cette image, lorsque vous vous imaginerez en train d’agir comme vous le ferez lorsque votre but sera atteint, il faudra impérativement que vous vous efforciez de ressentir les émotions que vous ressentirez à ce moment-là. Une aide précieuse consiste à intégrer vos cinq sens (la vue, l’ouie, le goût, l’odorat et le toucher) pendant votre visualisation afin de bien vivre la scène.

Sachez que les méthodes qui préconisent les affirmations ou les pensées répétitives utilisées seules ne tiennent compte que de l’intellect, c’est pourquoi elles ne fonctionnent qu’après un temps assez long de rabâchage (si elles veulent bien fonctionner).

Mais vous, en suivant la méthode décrite plus loin, vous allez faire descendre votre désir depuis la tête (mental) jusque dans votre cœur (émotions) et vous verrez la différence.

Car les images mentales que vous créerez et les affirmations correspondantes ne serviront en fait qu’à provoquer les émotions qui y seront associées car ce sont elles qui détermineront votre taux vibratoire, base de la loi de l’attraction.

Rappelez-vous que c’est avant tout votre ressenti qui crée vos conditions de vie.

Ensuite, vos résultats ne seraient éventuellement limités que par un faible niveau d’engagement, des croyances erronées ou par le manque de confiance que vous mettriez en vous-même ou en la loi de l’attraction. Tout cela est à éviter, bien sûr.

Décidément, on voit bien encore une fois que tout dépend de vous.

Ça vous plaît d’être capitaine ?